Orthodontie

Mâchoire en retrait, que peut-on faire pour y remédier ?

Avatar
Rédigé par Dentonblog

Suite à un accident ou à un mauvais tour de Dame Nature, il se peut que votre mâchoire inférieure soit trop en retrait. Victime de dysmorphose dento-maxillo-faciale, vous avez longtemps cherché un moyen d’y remédier.

Avoir une mâchoire en retrait peut être lourd de conséquences. Outre l’impact psychologique et le mécontentement esthétique, cette difformité peut également avoir des répercussions sur la santé…

Pourquoi corriger une mâchoire en retrait

Depuis combien d’années votre mâchoire inférieure est-elle poussée vers l’arrière ? Un an ? Deux ans ? Depuis toujours ? À force, vous vous êtes habitué à cette disgrâce et n’y prêtez presque plus attention. À l’exception des moments où votre regard se pose sur le miroir, vous en oubliez presque son existence.

Malgré vos capacités d’adaptation, conserver une mâchoire en retrait est loin d’être une bonne idée. Peut-être ne le savez-vous pas mais nombreuses sont les complications recensées par le chirurgien maxillo-facial sur Paris… Parmi elles, on peut notamment citer :

  • Des difficultés à respirer ;
  • Des problèmes d’élocution ;
  • Des accros pour mastiquer et déglutir ;
  • Des troubles de l’équilibre vertébral ;
  • Un manque de soutien des joues et des lèvres ;
  • Un visage peu esthétique.

Et ce n’est pas tout… Du fait de leur mauvais positionnement, vos dents sont plus exposées aux caries et vos gencives plus susceptibles d’être victimes de maladies.

Avez-vous pris conscience de l’ampleur du danger ? Si tel est le cas, vous savez désormais à quel point il est important de corriger cette dysmorphie. Heureusement, les progrès de la médecine permettent aisément d’accomplir une telle prouesse.

Comment corriger une mâchoire en retrait

Généralement, le médecin traitant aura recours à une chirurgie d’avancement de la mâchoire. Cette dernière nécessitera le suivi d’un protocole pré-chirurgical très strict et un peu de patience. En effet, une fois descendu de la table d’opération, il faudra 2 à 3 mois pour que la mâchoire en retrait disparaisse complétement.

Les praticiens s’accordent sur un point : le succès de l’opération réside en grande partie dans la pose d’un appareil lingual mixte préopératoire.

Le but est de mettre les dents dans la position idéale bien avant que la mâchoire ne soit déplacée. Ce faisant, le jour J, le médecin n’aura qu’à faire « glisser » la mâchoire inférieure vers l’avant.

La veille de l’opération, le patient devra se rendre dans le cabinet afin que l’orthodontiste puisse poser des boutons pré-chirurgicaux. Généralement, certains patients préfèrent passer la nuit à la clinique bien que ce ne soit pas obligatoire.

Une fois toutes les conditions réunies, le chirurgien procédera à l’opération à proprement parler. Surpris qu’un chirurgien maxillo-facial puisse réaliser de telles procédures ? Ici, vous vous rendrez compte que ce champ médical est plus vaste qu’il n’y paraît.

Au sortir du bloc opératoire, le décalage entre les deux mâchoires est intégralement comblé. Cependant, pendant encore plusieurs mois, le patient devra revenir régulièrement pour que l’emboîtement soit peaufiné dans les moindres détails.

Qu’en est-il de la douleur ?

C’est une question naturelle et dont vous n’avez pas à rougir. Corriger une mâchoire en retrait ne vous fera pas souffrir. Pendant les 15 jours qui suivent l’opération, le patient a un œdème certes impressionnant mais non douloureux.  

A propos

Avatar

Dentonblog

Dentonblog est un blog de dentiste animé par un quator de professionnels. Nous travaillons ensemble à vulgariser notre profession pour présenter le dentiste sous son meilleur jour !

Laissez un commentaire